Une saison tout en contraste !

A l’invitation de l’association Résonances, l’ensemble Contraste propose une saison de musique de chambre qui vous fera voyager à travers l’Europe.

En ouverture, le programme « Mittel Europa » vous emmènera aux sources des musiques hébraïques et tsiganes d’Europe Centrale aux côtés Bruch, Bloch, Ravel, Chostakovitch, Prokofiev et avec la clarinette de Jean-Luc Votano.

Le second concert de la saison proposera d’aller à la rencontre de Brahms et Schumann : deux amis très proches qui tisseront leurs musiques, discutant avec Max Bruch. Sous les doigts d’Arnaud Thorette, Antoine Pierlot et Johan Farjot.

La troisième partie de ce voyage vous emmènera au cœur d’un salon romantique parisien (ou havrais !) au 19e siècle. Vous plongerez dans l’intimité des chefs d’œuvre de musique de chambre avec voix de Fauré, Berlioz ou encore Saint-Saëns. Ce concert sera l’occasion de retrouver la violoniste Deborah Nemtanu et de (re)découvrir la mezzo Albane Carrère.

Changement de style et d’époque pour le quatrième concert avec une escale à Vienne pour une « schubertiade » lyrique avec la mezzo Karine Deshayes : le Pâtre sur le Rocher, la sonate Arpeggione, Ständchen seront au rendez-vous.

Enfin, cette saison se conclura en apothéose avec le célèbre Requiem de Mozart, dans une texture sonore inédite. Reconstituée à partir de manuscrits des 18e et 19e siècles, pour quatre chanteurs, quatuor à cordes et orgue positif, cette version intime est de toute évidence assez proche de ce que Amadeus a pu écouter juste avant sa mort.

Arnaud Thorette et Johan Farjot, directeurs artistiques de l’ensemble Contraste